Maintenir le lien, un investissement qui vaut le coup

Sante

« À partir de maintenant je n’approcherai pas mon patient de la même manière » – Étudiante en nursing

Chacun, à sa façon, sur une corde raide

D’un côté un professionnel de la santé qui a à cœur d’aider, de soulager, de guérir. De l’autre, un patient, qui par sa situation, se retrouve dans un état de vulnérabilité, en perte de contrôle face à la maladie.

Entre les deux, interviennent la science, la technologie, un système imposant des conditions de travail complexes, des règles, des procédures, un environnement axé sur l’efficacité et la rapidité d’intervention. Quelques minutes pour régler des cas d’une grande complexité.

Quand la vie ne tient qu’à un fil

Sur ce fil relationnel qui lie deux êtres humains, repose la dynamique d’attachement, phénomène à la base de nos relations. Pour l’intervenant, il est important d’être conscient de cette dynamique et d’en tenir compte dans son travail, malgré les pressions externes, malgré le temps qui file.

Se réconcilier avec ses valeurs de soignant et soutenir son patient qui a besoin qu’on prenne soin de lui? C’est gagnant-gagnant.

MCC Sante (2)                MCC Sante (7)

Si la confiance est importante dans le processus de guérison, l’empathie et le contact véritable en sont des joueurs clés.

À l’époque où la science était plus limitée, le médecin se prévalait de ses qualités empathiques – il s’agissait bien souvent de son seul et unique remède. La science et la compétence technique ne suffisent pas. Malgré la course contre la montre imposée aux professionnels soignants, le temps consacré à établir la relation est un luxe dont on ne peut se priver.

L’importance d’établir et de maintenir ce lien est essentiel pour l’un comme pour l’autre. Il s’agit d’un besoin vital. Ne pas le combler provoquera son lot d’impacts, qu’il est possible de reconnaître et d’adresser. Quelques secondes suffisent.

Comme professionnelle spécialiste des relations humaines, je m’intéresse à la qualité de la relation, à la prise de contact, pour soi et avec les autres. Cet aspect est essentiel dans mon travail. Ma réussite comme coach et celle de mon client en dépendent.

C’est la même chose dans le milieu de la santé. Les patients ressentent quand vous n’êtes pas tout à fait là, encore préoccupé par votre dernier cas ou dérangé par une situation. Cela créé un malaise, rares sont ceux qui oseront vous en parler, ils sont intimidés et voient bien que vous êtes constamment à la course. Comme intervenant, il est impératif de veiller à développer notre capacité de présence et d’authenticité. Avoir l’occasion d’expérimenter avec des « sujets » un peu plus directs vous forcera à vous ajuster.

Un sujet qui réagit dans l’instant

Les chevaux réagissent résolument à notre comportement et à nos intentions intérieures. Ils ne sont pas dupes des apparences, jeux de rôle et mises en scène qu’on tente de fabriquer pour sauver ..les apparences justement. La réaction est immédiate, sans détour. Parce que les chevaux réagissent aux plus subtils signaux humains, ils font office de miroir grossissant de nous-mêmes et de nos comportements. Dans ce miroir, nous pouvons voir l’image et le chemin à prendre pour réconcilier la relation patient-soignant.

Maintenir le lien – un investissement qui en vaut le coup.

Avec les chevaux, vous comprendrez l’importance du contact à un autre niveau. Vous pourrez apprendre à mettre en valeur vos compétences empathiques dans l’instant, par la pratique de la pleine conscience et de la présence. En quelques heures!

Voyez en image comment nos participantes ont vécu leur expérience ici.